Anciens combattants

Président : Mr Bernard FORTIN – Tél : 02 37 29 18 17.  Port : 06 76 48 33 19

Vice-Président : Mr Claude DEBRAY

Secrétaire : Mr Albert THIBAULT

Trésorier : Mr Marcel GUEDE

 

Activités annuelles :

Cérémonies des 19 mars 1962, 8 mai 1945 et 11 novembre 1918.

Thé dansant : 3ème dimanche de février

Voyage (4 jours) : 2ème semaine de juin

Coq au vin : 1er dimanche d’octobre

Loto : 4ème mercredi d’octobre

CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE

Sous un beau soleil, s’est déroulée la Commémoration de la fin de la 1ère guerre mondiale.

Une vingtaine de personnes s’est retrouvée place de la Mairie pour se rendre au Monument aux Morts où une gerbe y a été déposée.

Bernard Fortin, Président des Anciens Combattants, a lu le message de l’UFAC (Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre) puis a fait l’appel des Morts de la commune pour la France : ils sont au nombre de 41.

Ensuite, Marie-Claude Rigot, Maire, a lu la lettre de la Ministre déléguée auprès de la Ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants.

A l’issue de cette cérémonie, un verre de l’amitié a été partagé à la Mairie.

 

Le Bleuet le symbole national du souvenir.

Plusieurs explications existent : le souvenir des jeunes nouveaux soldats arrivés dans leurs uniformes bleu horizon et baptisés « Bleuets » par leurs aînés Poilus ; une fleur des champs dans le chaos des hommes puisque le bleuet, malgré l’horreur des tranchées, a continué de pousser sur les champs de bataille ; un hommage au bleu, couleur de la Nation, première couleur du drapeau tricolore.

Le Bleuet de France a été créé par deux infirmières pour venir en aide aux mutilés de la Première Guerre mondiale. Un atelier pour les pensionnaires des Invalides permettait aux mutilés de confectionner des fleurs de Bleuet en tissu. Cela devait leur permettre de reprendre goût à la vie et de subvenir, en partie, à leurs besoins par la vente de ces fleurs.

Le Bleuet de France est vendu sur la voie publique à l’occasion des cérémonies du 8 mai et du 11 novembre. Les recettes sont versées aux anciens combattants connaissant des difficultés, ou utilisées pour organiser des manifestations.